139541706885

 

EPISODE 7: "I want to drive you through the night, down the hills."

Vous mettez cet album dans l'autoradio et vous conduisez toute la nuit. Pour aller où? Là n'est pas la question...

 

CALEXICO - Algiers (2012)

 

Voici un thème où il convient d’être précis. On ne peut pas se contenter de balancer un disque qui semble aller bien avec le thème du voyage, sans se confronter un minimum avec la réalité. Par exemple, c’est quoi la voiture ? Parce qu’entre un vieux tacot dont le bruit du moteur évoque celui d’un hélicoptère et une riche berline allemande (forcément) qui glisse en silence sur la route, on n’aura pas vraiment le même panel musical. On va prendre ma vieille 206, qui au niveau des décibels se situe environ entre ces deux extrêmes : je peux à peu près tout écouter, mais j’ai remarqué que les morceaux assez saturés au son plutôt graves ne passent pas très bien (sans doute le même spectre sonore que le bruit de fond du moteur), il faut donc mieux éviter par exemple le post rock. De la même manière, les disques live, à moins d’avoir un son exceptionnel, rendent beaucoup moins bien dans ma voiture. On privilégiera donc les sonorités plus aiguës, avec un tempo pas trop lent, des chansons avec une bonne dynamique et un chant clair. Deuxième interrogation, avec qui se déroule le voyage ? Selon que je sois avec un pote passionné de rock et avide de découvertes, une personne qui n’y connait pas grand-chose et se contente des tubes à la radio, ma petite famille ou tout seul, ma sélection n’aura rien à voir… Et le contexte alors ? J’aime assez profiter des allers-retours au boulot pour me passer mes disques les plus violents (punk, metal, gros son) que je peux difficilement écouter chez moi, alors que j’irai plus vers des albums un cran plus calme pour les longs trajets, histoire de ne pas m’abrutir le cerveau. L’intitulé répond cependant assez bien à ces deux dernières questions : puisqu’il s’agit de rouler toute la nuit, il est fortement probable que je sois sur un trajet de vacances ou de week end avec ma femme et mes enfants.

 

calex4

 

Partant de ces hypothèses, on va donc sélectionner un disque plutot mainstream, pas violent ni bizarre pour qu’il soit supporté par ma famille, relativement dynamique pour ne pas les ennuyer et pour ne pas s’endormir au volant, mais assez calme pour être dans l’ambiance d’un trajet nocturne. Le candidat idéal, c’est Calexico, l’un des rares groupes que j’ai fait découvrir à Mélaine et qu’elle ait adopté. Et comme en plus il souffle toujours un petit parfum de grands espaces et de liberté sur leurs disques, on ne s’étonnera pas qu’ils soient le plus souvent au programme de nos longs voyages en voiture. Je suis sans doute l’un des rares à considérer que le groupe se bonifie avec le temps, je ne me priverai donc pas de proposer pour cet ultime épisode du Grand Jeu des Blogueurs le dernier disque des Américains, le superbe Algiers dont j’ai déjà écrit tout le bien que j’en pensais il y a quelque temps. Quoi de mieux que la voix extraordinaire de Joey Burns et le jeu subtil de batterie de John Convertino pour dévorer les kilomètres ? Et s’il y en a un peu plus, on enchainera avec Spiritoso, le beau live inclus à l’édition limitée d’Algiers…

 

 

 

"Papa, c'est encore loin Algiers?"

images

 

 

calex1

Take Your Car with CALEXICO !! All Around the World !

 

calex6

 

sdcalex2calex3uk

 

vb

 

calex7

 

Merci à tous ceux qui sont passé par ici au cours de ce jeu, ainsi qu'aux organisateurs; En espérant vous revoir dans le coin de temps en temps!