Chroniques de Disques....

02 septembre 2019

New Star / Old Star : YAK, Bill CALLAHAN, CJ RAMONE

YAK - Pursuit of Momentary Happiness   Dommage pour Yak, le monde n’en a plus rien à foutre des rock stars. Ou alors juste celles qui dans un lointain passé l’ont fait bouger, et qui viennent régulièrement remuer la nostalgie de vieux en ressassant un répertoire qui dans le meilleur des cas n’a pas changé d’un iota depuis des décennies (dans le pire, il y a eu quelques nouveaux disques réduisant à néant toute crédibilité artistique). Puisqu’on parle d’Iggy Pop,  on verrait bien Oli Burslem en héritier direct, tant il use... [Lire la suite]

30 juin 2019

Duff McKAGAN - Tenderness

    Il n’est un secret pour aucun lecteur de ce blog que le premier groupe dont je devins fan fut les Guns N’Roses, alors que j’étais adolescent. Cela me valut, et me vaut encore, pas mal de moqueries, le plus souvent d’ailleurs de la part de personnes qui connaissent très peu le groupe. J’ai pu en être énervé ou attristé, mais je préfère aujourd’hui laisser courir, et ne pas regarder en arrière. Inutile d’essayer d’expliquer au pote narquois que si je n’avais pas, suite à cette rencontre, tourné le dos aux modèles qu’on... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 20:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juin 2019

3 Rocks et un Coussin: KING GIZZARD, AMYL and the SNIFFERS, SHOW ME the BODY, Kevin MORBY

Kevin MORBY - Oh My God   Kevin Morby, avachi sur son lit, le torse nu et l’œil blasé, ça tente quelqu’un ? Oh My God ! Pianotant nonchalamment quelques mélodies faciles sur des percussions minimalistes, Kevin nous invite à une sieste langoureuse (adjectif suffisant à décrire l’ensemble du disque), forçant le trait d’une ambiance déjà un peu trop développée sur son précédent disque City Music. Dans le genre c’est plutôt bien foutu, mais que celui qui réussira à ne pas piquer du nez à l’écoute de ces chansons farcies... [Lire la suite]
22 avril 2019

Enfin du Neuf ? - FONTAINES D.C., Yann TIERSEN, LORELLE MEETS THE OBSOLETE, FUCK

FONTAINES D.C. - Dogrel   Après une année 2018 presque trop riche dont les dernières sorties squattent encore ma platine, il aura fallu attendre fin Avril (sans doute un record) pour réussir à trouver une poignée de disques millésimés 2019 dignes d’intérêt. Le très attendu premier album de Fontaines D.C. fait alors office d’oasis dans le désert et vient d’emblée occuper la première place temporaire d’un famélique top. Un triomphe obtenu sans péril qu’il convient donc de tempérer un peu malgré l’indéniable qualité générale de... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 23:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 décembre 2018

Stop ou Encore ? - SMASHING PUMPKINS, CLOUD NOTHINGS, CAT POWER, DEAD CAN DANCE, Malcolm MIDDLETON

Faut-il inlassablement courir après la nouveauté, faut-il rester fidèle à ses vieux compagnons ? Faut-il tolérer le confort, faut-il jetter le bébé avec l'eau du bain ? Faut-il bruler ses idoles, sont elles usées d'avoir trop donné, où c'est juste nous qui sommes devenus vieux ? Remise à Zéro des compteurs ou Nouvelle Pierre à l'Edifice ? Redite ou Trahison ? Stop ou Encore ?   SMASHING PUMPKINS - Shiny and Oh So Bright - Vol.1/LP - No Past, No Future, No Sun   On le sait depuis longtemps maintenant, Billy Corgan... [Lire la suite]
10 décembre 2018

Daniel BLUMBERG, Raoul VIGNAL, Kurt VILE

   Daniel BLUMBERG - Minus   Belle surprise de ce début d’année, Minus n’a cessé de tourner chez moi, avec une efficacité grandissante. Il faut dire que sa formule basée sur du piano et un chant mélancolique mettait toutes les chances de son côté pour me séduire. Pour balancer ce qui aurait pu n’être qu’une litanie de ballades larmoyantes, Daniel Blumberg et son groupe introduisent tout un tas de dissonances, harmonica sournois ou violon grinçant, avec la batterie du vieux routier Jim White en support. Il y a... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 00:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 novembre 2018

Confirmations: IDLES, Emma Ruth RUNDLE

IDLES - Joy As An Act Of Resistance   On ne se remet pas aussi facilement d’un laminage monumental comme celui que je pris dans la tronche à l’écoute de Brutalism, seul disque récent à être instantanément entré dans mon panthéon musical.  En ce sens, Joy est sorti presque trop tôt, et j’ai eu du mal à abandonner son prédécesseur. Conscients qu’ils ne pouvaient faire mieux dans ce registre punk martelé et ultra direct (dont il subsiste quelques bribes sur Joy, comme le titre « Gram Rock ») mais toujours aussi... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 octobre 2018

Déçu / Pas déçu ? : Ryley WALKER, PARQUET COURTS, GIRLS NAMES

Ryley WALKER - Deafman Glance   Ryley Walker a toujours navigué entre différent styles tout en gardant une base folk rock classique (guitare érudite et chant clair et appliqué). C’est un peu la même chose sur son dernier album mais, si j’avais facilement accroché aux développements psychédéliques de Golden Sings that have been Sung, j’avoue avoir eu beaucoup de mal aux premières écoutes de Deafman Glance (on pourrait même parler de grosse déception à sa découverte). C’est que Ryley Walker va cette fois encore plus loin dans... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 septembre 2018

Old Pals: the WHO, the DAMNED

the WHO - Live at the Fillmore East 1968   La sortie du Live at Fillmore East 1968 était, selon les quelques articles que j’ai parcouru, soit disant assez attendue. Sans doute pas par les fans hardcore, qui possédaient le Bootleg depuis belle lurette, encore moins par les simples amateurs pour lesquels le Live at Leeds est amplement suffisant. La question était de savoir si ce disque avait le moindre intérêt pour les fans se situant entre les deux, dont je suis. Le journaliste de Rock N Folk, qui décrivait de belle manière la... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 août 2018

du Bon Son pour la Rentrée: Aidan MOFFAT & RM HUBBERT, MOANING, Ray LAMONTAGNE

Aidan MOFFAT & RM HUBBERT - Here Lies the Body   Après le split d’Arab Strap, j’ai suivi épisodiquement la carrière solo des deux membres du groupe. Si Malcolm Middleton est progressivement devenu l’un de mes artistes favoris (notamment après A Brighter Beat et surtout Waxing Gibbous, dans ma short list de la décennie), j’ai peu à peu cessé d’écouter les productions d’Aidan Moffat. Trop expérimentales, trop basées sur le texte et non sur la musique, pas assez accrocheur à mon oreille. Deux évènements sont venus réveiller... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 00:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,