06 août 2017

Hors Série #02 - DESTROYER !

  Vous me connaissez, j’assume sur ce blog depuis des années tout mon passif prétendument inavouable, et il doit y avoir en tout et pour tout 1,5 disques dans mes étagères dont j’ai un peu honte. Et pourtant, j’ai longuement hésité avant de chroniquer cette cassette de Metallica, non pour son contenu, même si certains ne manqueront pas de gloser, mais pour cette pochette faite maison qui est d’autant plus ridicule que je devais avoir au moins 17 ans quand je la produisis. Il y a là néanmoins quelque chose de typique de mon... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 15:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 juillet 2017

WEIRD TALES OF THE RAMONES

  Pour en finir avec une liste établie à la création de cette rubrique Art Works, voici une petite présentation de l'excellent coffret consacré aux Ramones, dont la simple couverture donne une envie furieuse de l'acquérir. Le titre et l'esthétique suggèrent un journal à mi-chemin entre le Pulp (magazine compilant des nouvelles fantastiques) et le Comics (magazine de Bds), publications très populaires aux USA collant bien à l'esprit des Ramones.   Le verso du coffret, à la programmation alléchante...     ... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juillet 2017

Some Noise: TELEGRAM, WHORES., KING GIZZARD AND THE LIZARD WIZARD

  TELEGRAM - Operator   Les groupes de rock ayant tenté de faire revivre le glorieux passé 60’s/70’s sont innombrables. Certains sortent du lot, sans que l’on sache très précisément pourquoi. L’efficacité des chansons est un pré requis, mais il faut aussi la voix, la prod, l’attitude. Plus encore la possibilité de ne pas se prendre la tête et balancer la sauce sans s’inquiéter des références qu’on va nous coller ou prétendre réinventer la poudre, sorte d’insouciance qu’on ne trouve en général que dans les premiers... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juillet 2017

# 051 / 221

    Fin de cette Frank Black Session avec une succession de titres bourrins, oscillant entre le rock crado (la reprise « Handyman ») et le punk, parfois mâtiné de groove (« Pong », meilleur extrait de cette courte liste). Le principal avait déjà été dit cassette précédente….         Après Loveless subit il y a quelques épisodes, voici son prédécesseur, Isn’t Anything, premier véritable album de My Bloody Valentine. Ce qui est incroyable avec ce disque, c’est que je l’ai... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Yann TIERSEN - Vendredi 07 Juillet 2017 - Amphithéâtre de Fourviere - LYON

  Yann Tiersen programmé aux Nuits de Fourvière, voilà qui ne pouvait que m’intéresser, moi qui ai été emballé les quatre fois où je suis allé le voir (les fidèles lecteurs de ce blog le savent bien). J’avais quand même pas mal de doutes, bien qu’ayant beaucoup aimé son dernier disque EUSA, car les images de concert récents que j’avais pu visionner sur le net le montrait seul au piano, loin de la formule en groupe relativement rock des dernières tournées. Mélaine mis fin à mes hésitations en m’annonçant au retour d’un... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 23:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juillet 2017

Place aux Vieux: SLOWDIVE, the FEELIES, WIRE

SLOWDIVE - Slowdive   Groupe à priori culte du début 90’s, Slowdive s’offre comme pas mal de ses collègues un revival 20 ans après, en sortant un 4eme disque (Slowdive) commenté positivement un peu partout. L’occasion de découvrir leur discographie en profitant de la sortie à très bas prix d’un coffret regroupant leurs trois albums sortis entre 1991 et 1995. Just for a Day et Souvlaki sont des disques typiques du shoegaze onirique de l’époque auquel je n’ai jamais trop accroché (cf la rubrique Tape Story qui en exhume... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 juillet 2017

# 050 / 221

        Bon, y a eu plein de supers disques ces temps-ci sur les cassettes, ok on a découvert la musique qui pleurniche, mais faudrait pas oublier la base : le rock qui transpire, le rock velu qui sent la bière, le rock tout musclé comme sur la pochette : le rock de Manowar. Quatre ans après un Triumph of Steel rentré dans la légende de ce blog, sortait ce Louder than Hell qui tente péniblement de marcher sur les mêmes pistes de poésie burnée (si si, ça existe).  La charge bourrine de... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 15:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 juin 2017

20 Ans dans la Fosse - Le Bruit et l'Ardeur

  En vingt ans de concerts, j’ai forcément quelques anecdotes à raconter. Oh, pas grand-chose d’exceptionnel, mais de ces petites histoires que chaque écumeur de salle et de festival aura expérimenté. Certains en font des livres, des Bds, des films peut être, dans lesquels on se retrouve, qui ravivent notre propre histoire et nous rassemblent en une famille dont les membres se reconnaissent rapidement, une lueur s’allumant dans leur regard à l’évocation de telle ou telle scène sonore et mouvementée. En général ça se fini tard... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 18:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
16 juin 2017

L'EFFONDRAS - Les Flavescences

  Damien, l’orpailleur de la région Rhône Alpes, avait semble-t-il déniché une pépite, dont il répétait le nom avec un air aussi mystérieux que satisfait. De l’Effondras, on avait surtout retenu la pochette, de celles qui poussent inexorablement à l’écoute : une gravure à l’ancienne représentant une bête avec le soleil sortant de sa bouche. L’album, fut il bon, voire très bon par moments (« L’Ane Rouge »), restait trop marqué par son style et l’empreinte des précurseurs pour sortir vraiment du lot. Les... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 16:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juin 2017

# 049 / 221

     Suite de ce live d’Alice Cooper de 1997 (A Fistful of Alice) que j’avais emprunté notamment, je le rappelle, parce que Slash y officiait à la guitare sur certains titres. On ne va pas blâmer le chevelu chapeauté pour la boursouflure générale de l’album, tant l’artillerie lourde (avec force claviers et cuivres) est sortie en quasi permanence (le joli slow « Only Women Bleed » en réchappe). C’est fort dommage car cela gâche un peu la bonne idée d’avoir exhumé le rare « Teenage Lament ‘74 »... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,