22 février 2021

# 137 / 221

    Lorsque j’étais étudiant à Metz, j’allais régulièrement dans quelques petites boutiques du centre-ville mais aussi à la Fnac, où je ne manquais pas de prendre leur journal musical gratuit. Au même titre que celui du Virgin Megastore, c’était un magazine crédible aux chroniques bien écrites, qui accordait une large part au rayon rock indé et n’hésitais pas de temps en temps à égratigner un album faiblard (ce qui démontrais une certaine indépendance, relative bien sûr, ce dont j’avais parfaitement conscience). J’y ai... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2021

# 136 / 221

Le Live a bien sur été enregistré en intégralité, la suite étant sur la prochaine cassette        Après la sortie d’OK Computer en 1997, il était difficile de croire que Radiohead pourrait encore accroitre son statut de groupe le plus respecté du monde, mais c’est pourtant ce qui se produisait avec la sortie en 2000 du surprenant Kid A, puis de son petit frère Amnesiac l’année d’après. 2000/2001 furent justement les deux années que je passais à Metz pour la fin de mes études et dont j’ai déjà dit ici qu’elles... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 février 2021

# 135 / 221

    Du moment que R.E.M était cité en principale influence de Radiohead, je me devais de fouiller dans leur discographie déjà vaste à la recherche de l’album qui me toucherait. Pourquoi pas leur 10eme, New Adventures in Hi-Fi, qui contenait le magnifique titre « Electrolite » découvert en version acoustique sur le Tibetan Freedom Concert ? Encore raté, la moitié de disque dispersée sur deux cassettes que j’avais retenue ne laissant que peu d’espoir à la réécoute. Une poignée de ballades sympathiques, et... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2021

# 134 / 221

    Après Electr-o-pura qui m’avait introduit au meilleur de Yo La Tengo, j’empruntais son successeur sans savoir qu’il deviendrait l’un de mes disques fétiches. Il y a dans I Can Hear the Heart Beating As One tout le meilleur du rock indé 90’s, bien qu’il fut composé essentiellement de titres calmes, mais oh combien mélodiques. Ce long disque, porté par l’efficace single « Sugarcube » qui figurera doublement sur la compilation des 10 ans de Matador (version studio et version live), est d’abord un voyage... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2021

# 133 / 221

    A l’écoute du misérable dernier album de Eels (Earth to Dora), je ne peux qu’être nostalgique de la période bénie où la moindre face B, le moindre obscur titre du groupe était une merveille à tomber par terre. D’où mon acharnement à les débusquer, bien aidé en cela par la médiathèque qui m’évitait de dépenser ma maigre thune pour d’inutiles compilations dont seuls quelques extraits m’intéressaient. Il ne faut pas chercher plus loin la présence en ces cassettes de la BO du film the End of Violence, que je n’ai... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 décembre 2020

# 132 / 221

        Frank Black, toujours aidé de ses Catholics, entre dans le troisième millénaire avec Dog in the Sand. Je me souviens que cet album avait été accueilli de manière enthousiaste par la critique, après l’album éponyme et Pistolero sortis les deux années précédentes et jugés en demi-teinte. Ils étaient à mon sens surtout inégaux, mêlant quelques titres géniaux à d’autres dispensables, là où Dog in the Sand fait preuve d’une belle régularité (j’en avais d’ailleurs enregistré les trois quarts). On est... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 19:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 décembre 2020

# 131 / 221

    Suite de A Thousand Leaves de Sonic Youth, et une belle continuité avec l’épisode précédent. On commence avec la pop noise de « French Tickler » chanté par Kim Gordon, puis ce sont deux longues pièces expérimentales mais plutôt calmes, laissant s’exprimer les guitares qui sont les reines sur cet album. « Hits of Sunshine (for Allen Ginsberg) » propose un développement lent et sournois tel un Krautrock au ralenti, tandis que « Karen Koltrane », plus ambitieuse, raconte une histoire... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2020

# 130 / 221

    Retrouvailles chaleureuses avec l’Anthology de Marc Bolan & T-Rex, sur le terrible « Jitterbug Love », boogie enflammé avec ses chœurs aigus si particuliers au chanteur anglais. On retrouve sa science du riff imparable sur le quasi hard rock et célèbre « 20th Century Boy » qui clôture le deuxième disque consacré aux singles.  Le troisième disque est intitulé Glam Rock to Fast Punk, mais il s’agit d’un raccourci trompeur, vue la diversité de style des chansons présentées. De vague parfum... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2020

# 129 / 221

    Lorsque j’ai monté mon troisième groupe lors de ma dernière année d’école d’ingénieur (et de scolarité), c’était un assemblage pour le fun, la paire rythmique d’un autre groupe de potes, une nana qui passait par là au chant et ma pomme à la guitare. Tous d’univers musicaux différents, très limités techniquement et conscients que la formation serait éphémère. Chacun a donc proposé quelques chansons ultra simples pour monter une setlist rapidement : j’ai ramené quelques Pixies, d’autres du Breeders et du... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2020

# 128 / 221

      Sévèrement conquis par Wowee Zowee, je poursuivais mon exploration de la discographie de Pavement par son successeur, Brighten the Corners. On y trouve notamment le fameux « Type Slowly » dont la renversante version sur le Live for Tibet m’avait fait noter le nom du groupe dans un coin de la caboche. Introduisant l’album sur la cassette précédente, ce morceau bien représentatif de l’album nous remettait en contact avec le légendaire chant faussement faux de Stephen Malkmus et ces passages... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]