27 mai 2019

# 094 / 221

    Si Frank Black continue avec le même trio de redoutables musiciens pour son 4eme album post Pixies, il le baptise enfin : c’est donc sous le nom de Frank Black and the Catholics que sort le successeur de the Cult of Ray. A l’époque ce disque m’avait bien déçu, il faut dire qu’il arrivait après trois fameux albums. Mais même avec le recul Frank Black and the Catholics est plutôt moyen, à l’inverse de son successeur Pistolero bien réévalué (voir épisode 080). J’avais peiné à en enregistrer la moitié, et encore... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 mai 2019

# 093 / 221

    Devenu grand fan de Cat Power, et en attendant un successeur à Moon Pix, j’empruntais Dear Sir, premier album de l’américaine enregistré en 1994 (1). Le coté extrêmement brut du disque ne m’avait pas rebuté, puisque je l’avais intégralement retenu. Certes son successeur What would the Community Think ne croule pas vraiment sous les arrangements et la production, mais là on dirait que ce Dear Sir a été carrément enregistré avec un seul micro planté au centre de la salle de répète. Toutes basées sur des boucles... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2019

# 092 / 221

    Une compilation de Jimi Hendrix exclusivement consacrée à des titres Blues (comme son nom l’indique) : on se demande vraiment ce que ça fout là. Parce que bon, malgré le fait qu’on est très certainement dans le tout haut du panier de cet ancestral style, je n’ai pas pu m’empêcher de décrocher à plusieurs reprises, me perdant finalement dans les longues circonvolutions de ces titres à rallonge tout consacrés au Dieu de la guitare. On prend d’ailleurs un peu peur sur le « Red House »... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 avril 2019

# 091 / 221

    Petit anachronisme au début de cette cassette, puisqu’on y trouve la musique que j’avais utilisé en bande son de la traditionnelle projection des diapos de mon dernier camp en tant que chef Louveteaux (soit 2 ans environ avant l’enregistrement du reste de la cassette). On doit trouver trace dans cette rubrique du medley utilisé pour le camp précédent, qui avait pour thème le bouquin CA de Stephen King. Après quelques dommages psychologiques collatéraux j’étais revenu à un univers un peu plus soft pour des gamins de... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2019

# 090 / 221

    En parallèle de mes nombreuses découvertes musicales, j’avais commencé à m’intéresser au cinéma, et j’ai vu pas mal de films assez connus au ciné pendant une petite décennie (globalement entre 1995 et 2005, avec même une petite période vers 2002 / 2003 où j’ai vu des trucs plus pointus). Mon premier contact avec les Frères Coen, qui devaient rapidement devenir mes réalisateurs préférés après Tim Burton, fut le film Fargo que j’adorais et qui consacra aussi Steve Buscemi comme mon acteur fétiche (après Benoit... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 avril 2019

# 089 / 221

    Amusantes, ces incongruités sporadiques dans ma série de cassettes. Après avoir notamment savouré un best of de William Sheller (épisode 65), voici Dominique Dalcan qui s’invite dans la rubrique. En réalité, c’est surtout la BO de Ma Vie en Rose qui importe ici, étant donné que je n’ai jamais rien écouté d’autre de ce chanteur français relativement confidentiel. Le film, en revanche, avait pas mal fait parler de lui à sa sortie, en 1997. Je l’avais bien apprécié dans mon souvenir et avait été assez touché par cette... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2019

# 088 / 221

      Retrouvailles avec le Ballroom Blitz pour de nouveaux extraits qu’on espère aussi dingues que ceux de la cassette précédente. Celle-ci commence avec « Dr Jeckyll & Mr Hyde », seul extrait du Black Album qui sonne du coup un peu décalé dans la setlist, même si l’on remarque à nouveau l’énorme travail du bassiste Paul Gray. L’enchainement de trois tubes joués à un tempo si démentiel que les Damned frôlent la sortie de route à plusieurs reprises remet les choses au point. Le groupe se refuse malgré... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2019

# 087 / 221

    Voilà un long moment que je n’avais plus parlé des L7, et j’étais fort curieux de réécouter the Beauty Process : Triple Platinum. Après deux indispensables disques (Smell the Magic et Bricks are Heavy) et un Hungry for Stink plus inégal mais farci de tubes en acier trempé, j’avais souvenir que les filles les plus terribles de l’Ouest Américain avaient sorti en 1997 un chef d’œuvre un peu méconnu. En réalité, s’il est vrai que c’est le seul de leurs albums que j’avais enregistré en entier, j’ai été un peu déçu... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 février 2019

# 086 / 221

    Auréolée d’un succès surprise avec son premier disque, Liz Phair battait le fer tant qu’il était encore chaud et sortait dans la foulée Whip-Smart, forcément dans la lignée de son prédécesseur. Commençant par une petite mélodie tristoune en piano-voix évoquant plus que jamais Lisa Germano, Whip-Smart se révèle (dans la moitié que j’avais retenue) assez plombant, le chant grave et monocorde de Liz Phair pouvant même être souvent qualifié de bourdon. Le problème étant qu’il n’y a que trop peu de moments fun ou... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 février 2019

# 085 / 221

    Ils avaient tout donné lors de leur dernière Charge, un Load déjà ralenti mais encore bien fourni en bons morceaux, comme la cassette 028 nous l’avait rappelé il y a fort longtemps. C’est des Metallica au bout d’un rouleau autrefois compresseur qui tentent de tirer un deuxième coup d’affilé, oubliant que l’âge empêche souvent ce genre de prouesses. Si l’expérience permet quelques brefs éclats, comme ce « Fuel » introductif assez efficace, elle masque mal un manque d’inspiration tellement criant qu’il est... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]