12 septembre 2019

EELS - Mardi 10 Septembre 2019 - Le Radiant - CALUIRE

    22 ans que j’attendais ça. Donner une suite à mon tout premier concert, dont je me rendrais compte avec le recul qu’il fut sans doute le meilleur: Eels au Moulin (Marseille) pour la tournée Beautiful Freak. Certes j’avais vu coup sur coup le groupe à Rock en Seine (2010) et à Musilac (2011), mais ces prestations Festivalières aussi courtes que réussies n’avaient fait qu’alimenter ma frustration de constater, tournée après tournée, que Eels ne daignait pas s’arrêter en France autre part qu’à Paris. Quelle joie de voir... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 23:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mai 2018

Valeurs (plus très) Sûres - EELS, YO LA TENGO

  EELS - the Deconstruction   Avec the Cautionary Tales of Mark Oliver Everett, Mister E livrait le premier album un tant soit peu ambitieux de sa seconde partie de carrière, celle d’habile faiseur musical recyclant jusqu’à plus soif son savoir-faire et ses vieilles idées qui débuta en 2009 avec Hombre Lobo. Non que le dernier album en date de Eels brilla d’originalité, loin s’en faut, mais au moins proposait il autre chose qu’une collection disparate de chansons inégales. Problème, sa cohérence se retournait contre... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 21:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 juillet 2015

Les Propositions d'HELLO DARKNESS #13 (Octobre 2014)

KING CREOSOTE - From Scotland with Love   En écoute: DEEZER Proposé par Julien. La chronique de Julien: PINKUSHION Mon avis: Dès l’introductif « Something to Believe In » et sa mélodie celtique, les origines de Kenneth Anderson transparaissent. Elles ne cesseront de se manifester à nos oreilles tant le très bien nommé From Scotland with Love évoque un condensé du meilleur de la scène indé écossaise, rappelant souvent les deux excellents disques de Reeindeer Section, collectif ayant réuni au début des 00s... [Lire la suite]
26 juin 2015

MUSILAC - Vendredi 15 juillet 2011 - Aix les Bains

  Le fric chasse le freak... Devant la désolation des programmations de mes festivals habituels, je me suis rabattu cette année sur la journée de vendredi de Musilac à Aix les Bains, l'occasion de découvrir un nouveau lieu consacrant un moment estival à la musique. Le trajet se fait sans encombres depuis Lyon, même s'il ne faut pas oublier de rajouter au prix de la place les 20 euros de péage qui font très mal (presqu'autant que le prix du sandwich de festival, dont l'inflation ridiculise celle de l'essence). Arrivant en... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juin 2015

ROCK EN SEINE 2010 - Dimanche - EELS / ROXY MUSIC / ARCADE FIRE

  Je n’ai pas pu résister à l’affiche du dimanche soir du festival de Rock en Seine, proposant Eels et Arcade Fire. J’ai sauté sur une place sans avoir écouté les sorties récentes de ces têtes d’affiche (chroniqués ici et là), et sans avoir pensé aux conséquences financières de mon craquage (surtout si, comme on le verra plus loin, on rapporte le cout global de ce long week end à la minute de concert). Qu’importe, cela aura au moins été l’occasion de revoir Guic, et de rencontrer sa bonne amie, ainsi que les illustres... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juin 2015

EELS - Tomorrow Morning

  - Attends, on va pas acheter cette daube! - c'est pas du tout une daube, et en plus c'est Eels! je reconnais que depuis quelques temps, il se Bonnieprincebillise, mais enfin.... - quoi? - il sort des albums à la chaine qui se ressemblent un peu tous... - Alors je t'arrete tout de suite, mais Bonnie Prince Billy, il nous brise peut etre un peu les noix, n'empeche qu'il a encore jamais sorti un truc aussi nul que Tomorrow Morning! Tient, ca attaque direct par "I'm a Hummingbird". Ecoute moi ce chant répétitif et limite... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juin 2015

EELS - End Times

Lazy of the Galaxy   L’hiver est long, l’hiver est rude, et je hais l’hiver. D’où une petite déprime passagère, reconnaissable chez moi à quelques signes qui ne trompent pas : un peu plus d’alcool, un peu plus de jeux vidéos, et encore plus de disques. Certaines se précipitent dans leur magasin de chaussures favori au moindre coup de blues, moi, en ce lundi tout pourri (pléonasme), je me suis retrouvé à midi au Gibert Joseph en lieu et place de mon petit restau habituel. Et là, contre toute attente, et après une... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mai 2015

EELS - Hombre Lobo

  Oui, je l’avoue, une fois, Eels m’avait déçu. Après trois chefs d’œuvre d’affilée, et un disque un peu moins évident mais se révélant rapidement tout aussi magnifique (Souljacker), j’avais tiqué à l’écoute de Shootenanny ! Pas assez de recul, j’en attendais trop pour prendre ce disque tel qu’il l’était : simplement une collection de titres tout à fait honorables, parfois même excellents. Je ne referais pas deux fois la même erreur, surtout pas après que E eut publié l’œuvre de sa vie (littéralement), un Blinking... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 avril 2015

EELS - Useless Trinkets

    Eels a sorti un best of pour fêter ses dix ans d’existence (avec un peu de retard). Et puis Mister E a pensé à ses fans et a sorti en même temps ce Useless trinkets. Dire que je suis un fan de Eels serait un peu léger, je suis un inconditionnel, un admirateur, si j’avais la chance de faire de la musique je serai le sosie de Mister E. J’adore la musique de cet anti guitar hero, depuis Beautiful freak et mon premier concert, mais j’aime aussi le bonhomme, sa manière d’être à la fois en retrait et sur le devant de la... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2015

EELS - Blinkinglights and other Revelations

  On avait laissé Eels après deux albums en demi teinte (Souljacker et Shootenanny!) où Mister E avait fourgué toutes les compositions (dont certaines excellentes) produites en marge de ses précédents albums ou au cours de ses tournées. L'homogénéité d'Electroshock blues ou Daisies of the galaxy était donc fort attendue par les fans de la première heure (dont je suis) pour ce sixième opus. L'album en main, l'impression est déjà positive: travaillé, le livret évoque un journal intime, les paroles des chansons faisant office de... [Lire la suite]
Posté par Hello-Darkness à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,