30 décembre 2017

Pour finir l'Année: PROTOMARTYR, Jeremy ENIGK, DIRTY FENCES, VALPARAISO

PROTOMARTYR - Relatives in Descent   Moins percutant que Under Color of Official Right, moins marquant que the Agent Intellect, Relatives in Descent laisse entrevoir les différents dangers guettant Protomartyr : le bavardage, la tentation technique, la surproduction ou la redite (qui vont souvent ensemble). On n’en est pas encore là, et le groupe de post punk abrasif a gardé pour sa troisième sortie en quatre ans quelques bons uppercuts en réserve, surtout en deuxième moitié de disque. S’appuyant toujours sur une basse... [Lire la suite]

09 juin 2016

This Is Not A Love Song Festival (Part 1) - Vendredi 03 Juin 2016 - Nimes

    Cette année encore, le festival  This Is Not A Love Song ou TINALS (c’est plus pratique) à Nîmes proposait une programmation impeccable pour tous les amateurs de rock,  distançant sans trop de peine l’ensemble ses concurrents français et  mettant plusieurs longueurs d’avance au rare festival ayant maintenu une prog digne de ce nom depuis ses débuts, la Route du Rock de Saint Malo. Il était évident dès la parution des premiers noms sur l’affiche que j’allais m’y rendre pour le week end complet, d’autant... [Lire la suite]
30 janvier 2016

Les Propositions d'HELLO DARKNESS #25 (Janvier 2016)

WREKMEISTER HARMONIES - Night of your Ascension   En écoute: BANDCAMP Proposé par Julien. Mon avis: Wrekmeister Harmonies, mystérieux collectif de musiciens de Chicago regroupé autour d’un certain J. R. Robinson, est l’auteur de quelques projets depuis 2009. On n’ose appeler albums ces longues pièces (un seul morceau en général, sans titre)  sorties sur des vinyles en édition limitées aux pochettes étranges qu’on a envie de posséder sans même connaitre leur contenu musical.   En attendant d’explorer plus... [Lire la suite]
18 juillet 2015

Les Propositions d'HELLO DARKNESS #13 (Octobre 2014)

KING CREOSOTE - From Scotland with Love   En écoute: DEEZER Proposé par Julien. La chronique de Julien: PINKUSHION Mon avis: Dès l’introductif « Something to Believe In » et sa mélodie celtique, les origines de Kenneth Anderson transparaissent. Elles ne cesseront de se manifester à nos oreilles tant le très bien nommé From Scotland with Love évoque un condensé du meilleur de la scène indé écossaise, rappelant souvent les deux excellents disques de Reeindeer Section, collectif ayant réuni au début des 00s... [Lire la suite]